Ouverture de l’Iconothèque

Lors de son stage au sein de Mythologia, en 2020, Jeanne Leroux, a créé une collection dédiée aux gravures sur bois de la Mythologie publiée à Lyon en 1612. C’est que ces gravures sont insérées dans les pages du livre et il semblait nécessaire de leur consacrer des notices spécifiques. Jeanne Leroux a détouré les images et a mis en place la structure de ces notices.

https://eman-archives.org/Mythologia/items/show/6828

Elle a accordé une attention toute particulière aux questions d’ergonomie : ces notices, outre qu’elles documentent les figures, servent aussi de carrefour depuis lequel l’usager peut consulter le(s) chapitre(s) où se trouvent les figures ou bien se  rendre dans l’exposition virtuelle “La Mythologie et ses gravures“.

Extrait de la page d’exposition consacrée aux bois de 1612 – https://eman-archives.org/Mythologia/exhibits/show/la-mythologie-et-ses-gravures/les-bois-de-1612

Ces notices ont été rassemblées dans une collection intitulée “banque d’images”, que nous avons placée à la fin de l’édition de 1612.

Place initiale de la collection rassemblant les bois de 1612 dans l’arborescence du site

Les dix eaux-fortes parues à Paris en 1627 ont reçu un traitement différent. Ces images à pleines pages ont été présentées d’emblée dans des notices séparées. Elles étaient accessibles à leur place dans l’édition de 1627.

L’élaboration avec Marion Aspe de l’exposition “Divinités marines” et la journée-atelier organisée avec Agnès Guiderdoni et Marie Chaufour à l’Arsenal ont porté notre attention sur les séries gravées dont sont issues celles de 1612 et de 1627. Les figures mythologiques ont constamment circulé, des Imagini degli dei degli Antichi de Vincenzo Cartari à la Mythologie de Natale Conti, de Venise à Lyon et à Padoue, puis à Paris.

Nous avons donc décidé de créer une collection spécifiquement dédiée aux gravures. L’iconothèque, accessible depuis la page d’accueil, permettra ainsi d’explorer ces différentes séries.  Une circulation adaptée dans le site permettra de suivre chaque motif d’une série à l’autre, et d’observer la logique propre à chaque série, grâce aux pages-galeries de l’exposition virtuelle.

Liste des collections de l’iconothèque

 

Liste des séries de gravures qui constitueront l’Iconothèque :

Série A – 1571. Cuivres gravés par Giuseppe Porta pour les Imagini degli dei (Venise)

Série B – 1581 et 1610. Bois gravés par Pierre Eskrich pour les Images des dieux, non réemployés pour la Mythologie de 1612 (Lyon)

Série B – 1612. Bois de Pierre Eskrich réemployés pour la Mythologie (Lyon)

Série C – 1615. Bois gravés par Ferroverde pour les Imagini degli dei, non réemployés pour les Mythologiae libri de 1616 (Padoue)

Série C – 1616. Bois de Filippo Ferroverde réemployés pour les Mythologiae libri (Padoue)

Série C – 1626. Nouveaux bois gravés pour les Imagini degli dei (Padoue)

Série D – 1627. Eaux-fortes dessinées par Pierre Rabel, gravées par Charles David et Michel Lasne pour la Mythologie (Paris)

Il nous reste à identifier les exemplaires que nous choisirons de publier, préparer l’import des images, constituer les métadonnées, et mettre en place les nouvelles pages d’exposition pour chaque série.

Céline Bohnert pour le projet Mythologia

 



Citer ce billet
Équipe Mythologia (2023, 27 mai). Ouverture de l’Iconothèque. Mythologia. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rpzu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.