À la découverte d’une mythographie

Le 7 mars 2022, quatre stagiaires rejoignent l’équipe du projet Mythologia pour contribuer à son avancement. Pendant quatre mois, les étudiants vont réaliser plusieurs missions afin de faire avancer l’édition numérique autour de Natale Conti en travaillant sur l’édition de Jean Baudoin de 1627.

Présentation des stagiaires 

Marianne de Prémont : étudiante au sein du master Médiation numérique de la culture et des Patrimoines du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours. Elle intègre le projet Mythologia pour son stage de fin d’études afin de s’immerger dans le monde de la recherche et faire grandir ses connaissances mythologiques.

Marion Aspe : étudiante en deuxième année de master Métiers de la Science des Patrimoines au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance à Tours (CESR) qui vise notamment à permettre la valorisation du patrimoine culturel grâce aux outils du numérique. Passionnée à la fois par la littérature, l’histoire du livre et celle de l’édition, avec la volonté de les transmettre, et enthousiasmée par les possibilités inédites qu’apportent les nouvelles technologies dans le secteur de l’édition numérique, Marion a intégré en mars 2022 l’équipe du passionnant projet Mythologia afin de réaliser son stage de fin d’études dans ce domaine, dans lequel elle aspire à œuvrer à l’avenir.

Marthe Vertongen : après une prépa B/L pluridisciplinaire et une L3 bi-disciplinaire de lettres et mathématiques, Marthe a choisi de se diriger vers les domaines de l’édition et du numérique dans lesquels elle souhaitait travailler, et de découvrir les Humanités Numériques, un domaine au croisement de plusieurs disciplines qui l’intéressaient. Marthe est actuellement en double master 2 Publication Numérique et Humanités Numériques à l’Enssib (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques) à Lyon.
Dans le cadre de son stage de fin d’études, Marthe a rejoint le projet Mythologia, intéressée par l’édition dans un contexte de recherche et motivée par son envie de mettre en pratique les outils et méthodes des Humanités Numériques et d’en appréhender concrètement les enjeux au sein d’un projet de recherche.

Kenan Oudin :  après un master en recherche historique, il a décidé de s’intéresser à la valorisation patrimoniale par le biais des outils numériques. Actuellement étudiant au sein du master 2 Médiation numérique de la culture et des patrimoines du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours.  Devant réaliser un stage de fin d’études, il a pu intégrer avec enthousiasme le projet Mythologia.

 

Les pieds dans le plat

Ce stage se réalisant entièrement à distance, la première réunion nous a permis de mettre en place les outils indispensables pour l’organisation de notre travail. Nous nous sommes tournés vers les services d’Huma-num (institution de recherche hors des universités et du CNRS, financée par l’État, pour soutenir la recherche) regroupant un certain nombre d’outils numériques de communication interne et de partage de documents dans le domaine des humanités numériques. Après la présentation du projet et de nos futures missions par Céline Bohnert, notre directrice de stage, nous avons pu nous confronter à notre première tâche : la transcription. Quelques gouttes de sueur plus tard, nous avons entamé ce travail qui nous accompagnera tout le long de notre stage. Un billet hypothèse suivra pour expliquer en détail en l’objectif de cette mission.

Par la suite, nous avons pu être accompagnés par Richard Walter, responsable de la plate-forme EMAN (ENS-CNRS) qu’il a créée, lors de deux réunions : une formation sur la plateforme EMAN, ainsi qu’une formation sur le plug-in Transcript permettant le balisage des textes en TEI.

Cette première semaine a été l’occasion pour nous de comprendre toute l’ampleur du projet Mythologia. Transcription, indexation, refonte du site, glossaire, toutes ces missions vont s’entremêler au fur et à mesure des semaines et nous espérons pouvoir apporter notre pierre à l’édifice.

 

Nos outils de prédilection

Voici une liste des outils que nous allons utiliser. Leur utilisation sera amenée à changer pendant l’avancée de notre travail.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.